Mais ce n’est pas tout, Icardi écrit en légende : ‘’La brioche est passée au four’’. Telle est l’information rapportée RMC Sport qui fait comprendre que les proches du joueur n’ont pas voulu se pencher sur le sujet. Kylian n’était pas tout à fait prêt lors d’un match de Ligue des champions mais Unai s’était engagé, alors il l’a fait jouer quand même. Il s’intègre rapidement puisqu’il marque un but dès son premier match et est donc vite titularisé. Déjà consolidé comme le meilleur buteur de l’histoire des équipes nationales (avec le but d’hier contre le Qatar il en ajoute 112), son prochain objectif à court terme est d’être le joueur qui a le plus porté le maillot d’un pays. L’histoire aurait pu être bien différente et le fidèle Sergio Ramos aurait pu devenir le digne héritier de Carles Puyol. Le FC Barcelone aurait lâché prise à cause, justement, de la rivalité entre les deux clubs et de la place de l’international espagnol dans l’histoire de la Maison Blanche. Cet après-midi, c’était le grand jour pour Sergio Ramos puisque le vétéran espagnol (35 ans) a connu sa première titularisation sous le maillot de l’ASSE. Non pas qu’on ait appris grand-chose vendredi soir, puisque les Brestois avaient abdiqué depuis longtemps que Ramos a fait connaissance avec les lieux, mais son entrée a coïncidé avec le passage en 3-5-2 que n’importe quel observateur pas trop frappé du ciboulot demande depuis le mois d’août.

Par ailleurs, restez connectés à Canal-Supporters puisque nous vous partagerons dans la journée nos dernières informations sur le dossier Paul Pogba. Toujours selon les informations communiquées sur le plateau d’El Chiringuito par Francisco Buyo, Florentino Pérez et Sergio Ramos seraient parvenus à un consensus via un accord de principe pour la prolongation de contrat du capitaine du Real Madrid. Séduit, le club parisien a, selon les informations de Fabrizio Romano, fait part ce lundi de ses intentions de lever l’option d’achat du joueur. Quand l’Espagnol est rentré, donc, les 5.000 supporters parisiens, par ailleurs ravis du spectacle, pour une fois, ont fait un boucan du diable, comme pour le retour d’un prisonnier en permission de sortie. Mais le transfert d’un joueur du Real Madrid depuis seize saisons et capitaine depuis 2015 chez les grands rivaux ferait grands bruits. « Un emblème du Real Madrid ne peut en aucun cas venir au Barça. Du haut de ses 29 ans, l’international italien envisage-t-il comme c’est par exemple le cas de Marquinhos de prolonger au Paris Saint-Germain voire d’y terminer sa carrière ?

C’est par exemple le cas de Thilo Kehrer, sweet psg titulaire ce week-end avec l’Allemagne contre Israël en match amical. Le Parisien de ce mardi annonce que Sergio Ramos devrait faire ses grands débuts avec le PSG face à Augsbourg en match amical (demain 19h00) et aurait trois rencontres « pour se rôder » avec ses nouveaux coéquipiers avant de disputer le Trophée des Champions contre le LOSC. Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce mardi 20 juillet 2021 : le premier bilan du mercato parisien, la rumeur Pogba, les joueurs sur le départ ou encore la présence de Sergio Ramos face à Augsbourg sont à la une des médias. Sans surprise, les joueurs sur la liste des transfert sont Areola, Rico, Kurzawa, Kehrer, Herrera, Rafinha et Sarabia qui possède la « meilleure cote » fort de son Euro avec l’Espagne. Enfin, sauf si Sergio Ramos a besoin de trois semaines pour digérer son retour.

Mais travailler ce système, avec une ligne de trois et des pistons, cela demande du temps, ce n’est pas juste mettre des pions et des flèches sur un tableau ». Passer à trois derrière, on l’a déjà fait. Naturellement, les grands clubs européens se positionnent pour accueillir le meilleur défenseur du monde 2017 et 2018. Et le FC Barcelone a aussi, un temps, fait partie des prétendants. S’il est difficile d’envisager le défenseur espagnol avec le maillot des rivaux barcelonais, cela aurait pourtant pu se produire. Le latéral gauche espagnol Juan Bernat a rejoué samedi dernier au Parc des Princes lors de la victoire du PSG face à Angers (2-1) après plus d’un an. Hakimi, en référence au “Se queda” du défenseur espagnol avec Neymar avant que ce dernier ne quitte finalement le FC Barcelone. Resté un long moment au sol tandis que le défenseur des Verts est expulsé, le champion du monde regagne les vestiaires en boitant et en pleurs. Le monde politique n’a pas tardé à s’emparer de cette polémique.